10 décembre

10 décembre

Journée incroyable, on en a pris plein les yeux ! Après un petit déjeuner, nous sommes partis de chez notre muletier pour commencer l’ascension. Nous avons pris une deuxième mule car notre pauvre petite mule était trop chargée et la randonnée d’aujourd’hui est assez sportive. Rapidement nous nous sommes retrouvés les pieds dans la neige.
Après une petite pause pour grignoter quelques cacahuètes nous avons repris la route pour atteindre le sommet du Jbel Saghro. C’est un sommet à 2700 mètres. La descente était un peu plus compliquée car Sofia, notre amie vidéaste, avait très mal aux pieds et le chemin était pas évident mais nous devions continuer pour arriver à notre lieu de déjeuner.
Nous avons mangé et pris le thé près d’un petit ruisseau. En repartant, nous sommes passés entre deux grandes falaises absolument sublimes. Au sol, plein de cailloux dont beaucoup de quartz. Le soleil est tombé avant d’arriver sur le lieu où nous devions dormir donc nous avons terminé la marche dans la pénombre. Nous avons passé la nuit dans une sorte de petit gite en terre en bas des deux plateaux.

Journée incroyable, on en a pris plein les yeux ! Après un petit déjeuner, nous sommes partis de chez notre muletier pour commencer l’ascension. Nous avons pris une deuxième mule car notre pauvre petite mule était trop chargée et la randonnée d’aujourd’hui est assez sportive. Rapidement nous nous sommes retrouvés les pieds dans la neige.
Après une petite pause pour grignoter quelques cacahuètes nous avons repris la route pour atteindre le sommet du Jbel Saghro. C’est un sommet à 2700 mètres. La descente était un peu plus compliquée car Sofia, notre amie vidéaste, avait très mal aux pieds et le chemin était pas évident mais nous devions continuer pour arriver à notre lieu de déjeuner.
Nous avons mangé et pris le thé près d’un petit ruisseau. En repartant, nous sommes passés entre deux grandes falaises absolument sublimes. Au sol, plein de cailloux dont beaucoup de quartz. Le soleil est tombé avant d’arriver sur le lieu où nous devions dormir donc nous avons terminé la marche dans la pénombre. Nous avons passé la nuit dans une sorte de petit gite en terre en bas des deux plateaux.

Publié par ilyanbenabadji

Je m’appelle Ilyan, j’ai 13 ans, je suis franco-marocain et j’ai décidé de traverser le Maroc à pied en un an entre mars 2019 et février 2020.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :